Réminiscence

Publié le par Paddygenéalo

En parcourant Twitter, j'ai vu le tag #RDVAncestral et ça m'a rappelé un vieux post d'une autre vie (ou presque). Je le cite ici, en conservant la date initiale.

A l'époque, ça s'appelait "Comète".

Cette fois, je l'ai vue! La comète Panstarrs s'est montrée.

Bien sûr, les esprits chagrins diront qu’il ne s’agit que d’une tache de lumière à peine visible, et encore en la cherchant bien. C’est vrai, ce n’est que muni d’une boussole et d’une paire de jumelles que j’ai pu la distinguer, bas sur l’horizon ouest, un peu au sud. Une fois qu’on l’a repérée, on la devine dans le ciel, à l’œil nu.

Mais enfin, si on peut l’apercevoir dans un ciel sale, malgré les lumières de la ville, qu’aurait-on vu en un autre lieu, en un autre siècle ?

Je suis charpentier(1), et dans mon village du Gers, tout en haut, on sait qu’il y a un empereur là-bas à Paris, un neveu de l'autre dit-on, mais ici la vie est rythmée par les saisons et les étoiles du ciel nous montrent la voie quand parfois il faut retrouver son chemin. Cette lumière dans le ciel m’a surpris. Je vais à l’église le dimanche mais je ne crois pas aux manifestations surnaturelles. Mon fils Joseph, il s’appelle Joseph comme moi(1) et comme mon père avant nous, me dit que cela s’appelle une comète, que c’est une sorte d’étoile, qui voyage dans le ciel. Joseph a été à l’école, bientôt il ira au lycée à Toulouse. Je le crois, mais tout de même cette étoile avec un panache qui se dresse vers le haut, c’est étrange.

Sur le site http://www.amis-du-vieux-castera.fr

Sur le site http://www.amis-du-vieux-castera.fr

Je suis paysan, un paysan de notre Gascogne, bien loin de la peste qui semble menacer tout le royaume. Ce soir, j’ai vu une étrange étoile dans le ciel. C’est sans doute un signe de Dieu : elle n’était pas là hier et elle est ornée d’un panache qui se dresse vers le haut. Est-ce le Saint Esprit qui se montre, ou est-ce au contraire le Malin qui nous menace. Un signe, oui, mais n’est-il pas maléfique ? Notre curé nous le dira. La peste nous épargnera-t-elle ?

Je suis un homme libre depuis que le maître est mort. Il m’a pris avec lui, car un esclave n’est rien d’autre qu’un bagage sans nom, quand il est venu dans cette lointaine contrée qui ressemble à cette province d’où nous sommes partis. Sa mort a été ma chance : ici, je passe pour un romain, ils ne savent pas que j’étais la propriété ce celui qui était aussi leur maître. Je suis libre et j’attends un signe. Les dieux du maître ne sont rien et je scrutais le ciel quand j’ai vu cette étrange étoile, celle qui est apparue et s’allonge vers le haut du ciel. C’est le signe, je vais rester ici.

Je ne suis pas encore un homme, j’ai à peine une conscience. Je ne sais pas que dans plusieurs dizaines de milliers d’années, vous appellerez cette terre Afrique et qu’un de mes lointains enfants m’imaginera et me ressuscitera pour un instant. D’ailleurs, je ne sais guère ce qu’est une année, alors des siècles, pensez… Ce soir, j’ai vu une étoile inquiétante. Les autres brillent mais celle-là, en plus crache une lumière au-dessus d’elle. J’ai peur.

Voilà, ces quelques âmes m’ont parlé ce matin et m’ont raconté ce qu’elles ont vu. Des âmes… Si seulement j’y croyais, aux âmes.

 

Note après publication: ce post est fait le jour de la St Joseph et c'est une pure coïncidence, relevée par hasard. A moins que les âmes n'y soient pour quelque chose, bien sûr.

Notes de 2016

  1. A l'époque ma connaissance de ces ancêtres étaient largement érronée... Si le fils est bien Joseph, le père est Jean... Quant au métier, il vient d'une information ancienne mais produite par la confusion, semble-t-il, avec un homonyme.

Commenter cet article