Quand 1J1P finit dans l'arbre...

Publié le par Paddygenéalo

 

1J1P ? C'est "un jour un poilu" cri de ralliement de l'indexation des "poilus" morts pour la France pendant la guerre 14, la "grande". A priori, et même si ce sont les recherches généalogiques qui m'ont amené à participer à cet effort collectif, l'indexation n'a pas de lien avec la généalogie.

 

Mais tout de même, on n'indexe pas n'importe quoi: après avoir pris le livre d'or de Nivelle, je me suis attaqué à celui de Marchiennes. C'est parce que ces deux communes me sont liées que je les ai choisies.

 

C'est donc en parcourant le livre d'or de Marchiennes que j'ai trouvé Hippolyte Blervaque. Mais là, attention, les Blervaque, c'est plutôt à Flines lez Râches ou à Bouvignies que je m'attends à les trouver même si j'ai un Blervaque à Marchiennes dans mes ancêtres. A vrai dire c'est un ancêtre de ma grand-mère de Flines, pas de celle de Marchiennes, la généalogie fait parfois passer par des chemins étonnants...

 

Hippolyte Blervaque, mort en 1918, est bien né à Marchiennes mais son père était de Bouvignies.. Mais sa mère était une Lesoin, nom assez typique de Marchiennes. Et puis, la curiosité étant ce qu'elle est, j'ai cherché. Et il s'avère que cet Hippolyte était bien un petit neveu d'Eugénie Blervaque, elle-même arrière-grand-mère de ma propre grand-mère ce qui fait de nous des parents relativement proches aux normes généalogiques.

 

Je n'ai pas fait systématiquement ce genre de recherche avec Nivelle et ne le ferai pas non plus avec Marchiennes mais en parcourant quelques arbres sur Geneanet, je me suis rendu compte qu'effectivement, je suis plus ou moins "cousin" avec beaucoup de ceux dont le nom figure sur ce monument aux morts de Nivelle, et c'est un peu pour ça que j'ai fait cette recherche et ainsi enrichi, un peu, mon arbre des quelques lointains cousins.

 

Et juste après avoir "retrouvé" ce cousin, je me suis aperçu qu'il était lui-même cousin issu de germains d'un autre "mort pour la France" perché dans les branches de mon arbre généalogique, Jean Baptiste Blanchart, de Bouvignies et tué aux Eparges le 27/03/1915 soit jsute 100 ans avant que je ne me découvre une parenté avec Hippolyte Blervaque. Coïcidence ...

 

Quand 1J1P finit dans l'arbre...

Publié dans Généalogie, 14-18

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article