Indexation de l'Athos

Publié le par Paddygenéalo

L'Athos est un paquebot de la compagnie des Messageries Maritimes qui fut réquisitionné et utilisé comme transport de troupes durant la première guerre mondiale.

Le 14 février 1917, il quitte Port-Saïd en direction de Marseille. Le 17, au large de Malte (35°22'N 18° 32'E) il est torpillé par le sous marin Allemand U65. On dénombrera 754 victimes morts ou disparus. Il transportait des "coolies chinois" embarqués à Hong-Kong et des tirailleurs sénégalais pris à Djibouti, en plus de l'équipage et de passagers militaires ou civils.

Il y avait à bord 950 coolies, dont on n'a semble-t-il pas plus de trace (mais peut-être existe-t-il des archives), et 850 tirailleurs dont certains sont enregistrés comme morts pour la France durant ce naufrage, tandis que d'autres survécurent pour parfois tomber au front.

Indexation de l'Athos

Les archives militaires permettent d'établir une liste des soldats, essentiellement du 77è bataillon de tirailleurs sénégalais, qui ont péri au cours du naufrage. C'est en recherchant, parmi les soldats originaires de l'actuel Burkina Faso des victimes d'un autre naufrage, celui du Séquana, que j'ai découvert celui-ci. C'est ainsi que, naturellement, j'ai fait le projet d'indexer ces soldats morts pour la France en Méditerranée.

L'indexation sur le site "Mémoire des Hommes" est en cours, on peut en observer la progression en effectuant une recherche avec le lieu "Athos (paquebot)" comme critère de recherche (une fois activée l'option des données relevant de l'indexation collaborative). Certains soldats disparus avaient d'ailleurs fait l'objet d'une indexation avant que je m'intéresse à l'Athos.

Les victimes militaires (au moins) ont fait l'objet d'un jugement collectif et ont été portée à l'Etat Civil de Marseille en date du 8 octobre 1919.

Quelques sources internet sur l'Athos et son naufrage:

 

Publié dans Le Séquana

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article