"K" comme Kopierre

Publié le par Paddygenéalo

J’ai un peu hésité pour le « K »… C’est que j’ai déjà un post sur Kopierre. Allais-je donc purement et simplement le recycler ? C’eût été un peu facile et surtout une grossière tricherie. Comme il n’y a pas vraiment de règlement au ChallengeAZ, on ne peut pas dire que c’est interdit pourtant…

L’an dernier, j’ai fait un post sur ce blog intitulé « Le géant est un cousin » : j’y explique comment Alexandre Joseph Consil, surnommé Kopierre, et qui sera le modèle du géant d’Aniche(1) est un cousin, somme toute pas tellement éloigné. Il était cousin germain de ma trisaïeule (grand mère maternelle de ma propre grand-mère maternelle) Catherine Briffault. Nous voilà donc, à l'échelle généalogique face à un cousin relativement proche.

 

Brochure décrivant la création de Kopierre (1)

Brochure décrivant la création de Kopierre (1)

C

La création d’un géant à Aniche est bien plus récente que celle de Gayant de Douai (en 1530), mais elle en est une conséquence indirecte. En effet, la création d'un géant à Aniche à l'effigie de Kopierre date de 1911. Alexandre Joseph Consil est décédé à Aniche le 28 décembre 1909 à l'âge de 75 ans.

Acte de décès d'Alexandre Joseph Consil

Acte de décès d'Alexandre Joseph Consil

hqllen

Ceux qui ont pensé à l'honorer, ou peut-être juste à utiliser ce personnage alors connu de tous, étaient donc ses contemporains. A une époque où la taille moyenne des hommes était plutôt d'environ 1,60m, comme le montre la lecture des fiches matricule, il ne pouvait passer inaperçu puisqu'il atteignait 2,10m, ce qui de nos jours encore reste exceptionnel (pour situer c'est la taille de Joffrey Lauvergne, pivot ou ailier-fort de l'équipe de France de basket).

Tant qu'à se doter d'un géant, il a dû sembler naturel aux gens d'Aniche de le faire à l'effigie de celui qu'ils avaient connu, même s'il était natif d'Auberchicourt (les communes sont limitrophes) car il a fini ses jours chez eux.

Après une carrière militaire qui le vit tenir le rang de tambour-major de la Garde, il vint passer sa retraite dans sa région natale, non sans être honoré de quelques légendes comme celle qui dit qu'il lançait sa canne plus haut que la porte Saint-Denis(2)... Ainsi non seulement, il était de par sa taille une célébrité, mais on voit que sa légende était créée de son vivant déjà

Lorsque, en 1911, des anichois voulurent créer un géant, similaire à ceux d'autres villes du Nord et de Belgique, il pensèrent naturellement à celui qu'ils avaient connu et à son surnom Kopierre. Certes, mais pourquoi donc créer un géant? Si aujourd'hui le moindre village a son géant, ce n'était pas le cas alors et seuls les géants historiques, du moins ceux qui n'avaient pas disparu, existaient.

Au début du XXè siècle, une rivalité sournoise se crée... L'harmonie municipale de Douai refuse les invitations à se produire à Aniche et de fil en aiguille, Aniche pense à se venger. Le 28 mai 1911 est créé le "Comité des fêtes de Kopierre". Rapidement, on apprend que la fête de Kopierre aura lieu le 9 juillet, c'està dire exactement le jour de la fête de Gayant à Douai! Et la fête de Kopierre eut lieu. Eclipsa-t-elle celle de Gayant? Les anichois de l'époque l'ont dit... En 1912, de nouveau, les deux géants sortirent le même jour.

Mais en 1913, la raison semble revenir et la sortie de Kopierre est d'abord déplacée au 15 juin, puis faute de temps pour l'organiser, au 10 août 1913: on scella la réconciliation entre Aniche et Douai.

Et survint la guerre. Mais aussi le manque de moyens financiers pour organiser une fête qui normalement aurait dû se dérouler bien avant le début des hostilités.

La fête de Kopierre disparut et ne fut recrée qu'en 1954. On la fixa au 4è dimanche de juin(3), soit environ deux semaines avant celle de Gayant qui a lieu, selon la tradition le dimanche qui suit le 5 juillet(3). On notera que 1954 est aussi l'année qui vit renaître le géant de Douai qui avait, comme tant de ses concitoyens, été victime des bombardements.

De nos jours, la rivalité n'est plus qu'un vieux souvenir.

 

  1. Cette brochure, datant de 1974, est en ligne sur un site au demeurant fort sympathique mais où il sera assez difficile de la trouver si on n'y arrive pas directement ou presque. Elle est la source de beaucoup des informations citées ici, ceux qui la consulteront noteront des documents familiers aux généalogistes comme l'acte de naissance de mon lointain cousin.
  2. La hauteur de la Porte Saint-Denis à Paris est de 24,65m
  3. En 2016 Kopierre sera fêté le 28 juin, Gayant sortira quant à lui le 10 juillet.

Publié dans ChallengeAZ

Commenter cet article