"N" comme Nivelle

Publié le par Paddygenéalo

A Marchiennes coule la Scarpe, puis lentement elle traverse la plaine et dépasse Saint Amand pour trouver Mortagne, et l’Escaut. Le fleuve et son affluent arrivent tous deux des montagnes qui dominent la plaine… Montagnes de pacotille diront certains qui les qualifieront de vagues collines. Venu de l’Artois, ayant traversé le Hainaut, le fleuve gagnera la Flandre.

Avant cela, elle passera par Nivelle(1). Combien de temps faudrait-il à un bout de bois tombé(2) dans la Scarpe à Marchiennes pour atteindre Nivelle? Moins de temps sans doute qu’à une péniche tirée à bras d’homme pour remonter du pays des Bernard à celui des Groulez. De Nivelle à Marchiennes. J’ai évoqué les Bernard à la lettre « B » (comme Bateau évidemment), ils sont la source de ma branche batelière.

J’ai longtemps pensé que, par eux, nous descendions d’un enfant trouvé auquel on aurait donné ce nom. Mais non, du moins pas dans un passé suffisamment récent pour être relaté dans les documents que le généalogiste consulte. J’ai des Bernard à Nivelle jusqu’au XVIIè siècle, peut-être y en a-t-il eu avant. Le premier batelier n’est que mon trisaïeul Benoit Bernard dont on peut penser qu’il a rejoint la famille batelière par son mariage avec Angélique Gavelle dont le père fut treilleur(3) avant d’être batelier.

Auparavant, et autant qu’on puisse le savoir, les Bernard étaient cultivateurs. Rien d’étonnant : il s’agit d’une époque où la population était largement rurale et où ceux qui vivaient dans les villages cultivaient la terre, qu’en général ils ne possédaient pas.

Parmi mes ancêtres, les Bernard ne sont pas les seuls à avoir vécu à Nivelle : des Gavelle, Pinoy, Drapier, et autres dont on retrouve les noms parmi les bateliers des XIXè et XXè siècles. Il est probable que la révolution industrielle a entraîné un développement du trafic fluvial et attiré vers la batellerie les enfants de paysans quand d’autres allaient vers la mine et l’usine. Peut-être existe-t-il des documents à propos de cette transition vers le bateau, je ne les connais pas.

La même région selon la carte de Cassini

La même région selon la carte de Cassini

  1. Non, pas un certain général…
  2. On trouvera des éléments (et de belles photos) sur le site "Histoire et patrimoine des rivières et canaux", je dirais (sur la base d'un fameux calcul de coin de table) environ un jour. Les paris sont ouverts.
  3. Le treilleur tirait les bateaux à la force de ses bras
Par Havang(nl) (Travail personnel) [CC0], via Wikimedia Commons

Par Havang(nl) (Travail personnel) [CC0], via Wikimedia Commons

Publié dans ChallengeAZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article