A comme Amédée Bernard

Publié le par Paddygenéalo

Voilà : dès le premier jour, je triche. C’est que trouver des cousins tombés pendant la guerre de 14 et dont le nom commence par « A » n’a pas été possible, alors que ceux dont le nom de famille commence par « B » sont pléthore. Donc, pour ouvrir le Challenge, ce sera un prénom.

Amédée Bernard est un cousin issu de germains de mon grand-père Lyonnel Bernard, qui lui aussi participa à cette foutue guerre, mais juste à la fin car il appartenait à la classe 1919. Il est un arrière-petit-fils de Benoît Bernard et Angélique Gavelle, nos ancêtres communs, lesquels étaient bateliers. L’acte de naissance d’Amédée Bernard indique que sa mère est cultivatrice et il faut consulter l’acte de mariage de ses parents pour apprendre que son père Alphonse était alors journalier et fils de cultivateur. Cependant, la fiche matricule(1) du même Alphonse Bernard nous apprend qu’il était tisseur et aussi, par une note qui semble postérieure à la rédaction initiale de la fiche, pilote à Bouchain, ce qui le placerait dans la lignée batelière.

A vrai dire, je ne sais pas bien où est mort Amédée Bernard. Son cas illustre les difficultés que l’on rencontre avec les soldats recrutés au centre de Valenciennes dont beaucoup des registres ont été perdus, détruits par fait de guerre. Malheureusement, son acte de décès(2) transcrit à Nivelle n’est pas encore en ligne.

De sa carrière militaire, on retiendra qu’il était adjudant au 48è régiment d’infanterie. La fiche Mémoire des Hommes le dit décédé en captivité mais on ne trouve pas sa trace dans la base des prisonniers de guerre du CICR et c’est bien un jugement rendu à Valenciennes en 1921 qui fixe sa date de décès. Qui sait s’il n’est pas le soldat inconnu, prisonnier des allemands suite à l’attaque du 4 mai 1917, retrouvé avec le commandant Champel(3), commandant le 1er bataillon du même 48è RI et qui fut vraisemblablement tué avec 400 soldats allemands dans le tunnel creusé sous le Mont Cornillet. L’hypothèse est séduisante mais à peu près impossible à confirmer…

By G.Garitan (Own work) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

By G.Garitan (Own work) [CC BY-SA 4.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Références:

Fiche Mémoire des Hommes
Acte de naissance 
Fiche matricule d'Alphonse Bernard (son père)

  1. Une autre note sur la fiche matricule dit qu’il est « supposé resté en pays envahi, non retrouvé en pays reconquis », mention vue sur un certain nombre de fiches.
  2. Transcrit le 4/5/1917 selon la table décennale de Nivelle ou le 6/8/1921 selon ce qui est indiqué sur la fiche MdH qui précise un jugement rendu à Valenciennes le 27/07/1921. La mairie de Nivelle confirme par un mail qu'il est bien déclaré décédé au Mont Cornillet le 4/5/1917, date de sa disparition.
  3. Voir la page Wikipedia consacrée à cet évènement

Publié dans ChallengeAZ, 14-18

Commenter cet article