Aux enfants de l'arrondissement de Douai tombés le 16/04/1917

Publié le par Paddygenéalo

Après le post consacré aux natifs du Burkina tombés au premier jour de la bataille du Chemin des Dames, je ne pouvais oublier ceux de l'arrondissement de Douai qui les ont rejoint ce jour là dans la mort.

Ils sont 29, ce qui fait tout de même de ce jour l'un des plus durs de la guerre(1). Comme pour les Burkinabè, je n'ai pris que la journée du 16, même si bien sûr les pertes des jours suivants ne sont pas à négliger. C'est un parti-pris.

Parmi eux, certains ne sont pas mort dans l'Aisne. Deux sont de Somain, je n'ai pas voulu les retirer, même s'ils ne sont pas considérés comme "Morts pour la France" parce qu'il s'agit de deux hommes détachés aux mines de Noeux, et qui furent, ce jour là, victimes d'un coup de poussière(2) qui fit 42 morts à la fosse n°9 de Hersin-Coupigny. Un autre a été tué en Alsace, trois aussi dans la Marne mais pour eux on peut considérer que c'est le même champ de bataille du Chemin des Dames.

Les autres, simples soldats ou officiers, sont tombés à Craonne et dans les environs. Pour chacun, on pourra, dans la liste ci dessous, consulter les documents, quand ils existent en ligne(3), les concernant.

AnicheAubigny-au-BacAubyCuincyDechyDouaiErreEsquerchinEstréesFéchainFlers-en-EscrebieuxFlines-lez-RachesGœulzinGuesnainMarchiennesMasnyRoost-WarendinSaméonSomain
  1. Pour mémoire, la population de l'arrondissement selon le recensement de 1911 était de 163593 habitants. A ce stade de mon dénombrement, c'est pour l'arrondissement de Douai la journée la plus meurtrière, à égalité avec le 25/09/1915 et un peu devant le 23/09/1914 mais pour ces deux dates, il est fort possible que j'en trouve encore.
  2. Tout le monde sait ce qu'est un coup de grisou dans le bassin minier, pour les autres c'est bien expliqué ici . Le coup de poussière est un phénomène comparable et tout aussi dévastateur
  3. L'arrondissement de Douai est passé à partir de 1906 sous la juridiction du centre de recrutement de Valenciennes-Douai, bien que la liste alphabétique reste commune avec Cambrai. Malheureusement les archives de Valenciennes ont été en partie détruites (par faits de guerre) et on n'a souvent qu'un feuillet de contrôle assez pauvre, voire rien du tout.

Publié dans 14-18, Lieux

Commenter cet article

Angeline 16/04/2017 14:57

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci