En double

Publié le par Paddygenéalo

Parfois, en indexant une commune, il faut s'arrêter sur un cas. Celui-ci pourrait prêter à sourire à cause du nom du soldat concerné, mais comment, même un siècle après ne pas être ému par la mort d'un garçon de 20 ans.

Sur le monument au mort de Fenain figure le nom d'Adrien Mariolle. Le relevé disponible sur MemGenWeb dit qu'il est né à Somain le 25 août 1897. Pourtant, il n'y a pas de naissance à ce nom, ni au nom de sa mère, à Somain.

Ce même relevé dit aussi que le décès a été transcrit à Somain en 1923. C'est exact (1).

Acte de décès à Somain

Acte de décès à Somain

Cependant, si la transcription à Somain existe bien, et concerne bien le soldat mort à Coincy (02) et le fils de Victor et de Marie Dufétel, il en existe une autre, concernant sans aucun doute le même soldat à Fenain, en date du 5 août 1919.

Acte de décès à Fenain

Acte de décès à Fenain

Toutefois, une différence notable existe entre les deux actes: celui de Somain est au nom de Mariolle et celui de Fenain de Mariaule.

Pour corser encore l'imbroglio, il convient de noter qu'il existe aussi deux fiche Mémoire des Hommes, l'une notant une transcription à Somain pour Adrien Mariolle et l'autre montrant que le décès a été enregistré à Fenain au nom de Mariaule (2).

En doubleEn double

Le soldat figure aussi au livre d'or de Fenain, sous le nom Mariaule

En double

Pourtant, l'explication n'est pas très loin. Adrien Mariaule a fait l'objet de deux inscriptions au recensement: l'une à Cambrai (ou plutôt Valenciennes-Douai)(3) et l'autre à Valenciennes. La première correspond à la normale pour un ressortissant de l'arrondissement de Douai mais il y est dit manquant à l'appel et déclaré insoumis! Mais cette mention est corrigée pour constater qu'il a été pris en charge par le bureau de Valenciennes et incorporé au 43è RI le 19 janvier. Et la seconde, qui est en fait la bonne, reprend à peu près les mêmes informations et suit le parcours militaire jusqu'au jour fatal du 23 juillet 1918.

En ce qui concerne son acte de naissance, là il n'y en a bien sûr qu'un, à Aniche le 25 août 1897.

Presque un siècle plus tard, tout cela pourrait paraître bien dérisoire mais peut-on oublier la mort d'un homme, même parmi le million et demi de morts de cette guerre?

 

  1. Un message a été envoyé à l'administrateur local de MemGenWeb
  2. Le doublon a été signalé au webmestre MdH
  3. L'arrondissement de Douai relève du bureau de Cambrai mais à partir de 1908 ses conscrits sont transférés à Valenciennes-Douai bien que la liste alphabétique reste commune avec Cambrai. Toutes les fiches Mémoire des Hommes sont notés Cambrai.

Publié dans 14-18

Commenter cet article