Y comme un Deregnaucourt à AttichY

Publié le par Paddygenéalo

Philippe Hubert Deregnaucourt, tué le 23 septembre 1914, était un cousin issu de germain de mon  arrière-arrière-grand-mère Victorine Delannoy, fille de Fidéline Deregnaucourt. Pourtant, il était de dix ans le cadet de mon arrière-grand-mère qui appartenait à la quatrième génération depuis nos ancêtres communs quand lui était de la troisième. Pas de quoi surprendre un généalogiste cependant. Et de toute manière, ce n’est qu’une digression.

Cousinage

Cousinage

En effet, ce n’est pas ce qui l’amène aujourd’hui à être cité ici. C’est le lieu où il est mort qui m’a interpelé. C’est que je connais Attichy, même si je n’y suis jamais allé : ça se trouve dans le département de l’Oise, près de la limite avec l’Aisne, et d’ailleurs la rivière qui a donné son nom à ce département borde la commune au sud. Comme elle le fait pour Bitry, évoquée à la lettre « O ».

Eh oui, ce cousin issu d’une branche du Nord a trouvé la mort là où ont vécu mes ancêtres de l’Oise et leurs descendants.

Arrêtons nous un instant sur le soldat : né en 1886, il appartenait à la classe 1906(1), autrement dit sa fiche matricule est perdue… Dommage, elle nous aurait peut-être appris qui il était. C’est riche une fiche matricule, avec la taille, la description du soldat, la couleur de ses cheveux, de ses yeux : on en sait rarement autant. Son acte de mariage, en 1912, ne nous en apprend guère plus, sinon qu’il exerçait la profession de journalier. Intrigué par la signature malhabile de sa belle-mère en bas de l’acte, je me suis demandé si son épouse, Julia Bouchar, ne m’était pas aussi apparentée, par sa mère Maria Delannoy. J’ai deux Maria Delannoy (dont une est aussi fille d’Adolphe, comme la mère de Julia Bouchar, mais d’un autre) contemporaines de celle-là dans mon arbre mais elle, elle n’est pas une cousine. Du moins, pas en remontant trois générations… Au-delà, qui sait ?

Et voilà, ce natif de Flines-lez-Râches comme ma grand-mère, s’en est allé mourir là où ont vécu les ancêtres de mon grand-père, du côté de sa mère du moins. On dira que c’est ainsi que se construit une nation.

Liste(2) des soldats de l'arrondissement de Douai tombés à Attichy et Bitry

Certains parmi eux me sont peut-être aussi apparentés, mais à ce stade, je l'ignore.

Gare d'Attichy début du XXè siècle (via Wikimedia Commons)

Gare d'Attichy début du XXè siècle (via Wikimedia Commons)

  1. Assez bizarrement, c’est à Valenciennes, pas Valenciennes-Douai, qu’il faut aller chercher les rares feuillets de contrôle de cette classe figurant dans les tables alphabétiques de Cambrai
  2. Liste partielle, il me reste à parcourir une bonne partie des communes les plus peuplées de l'arrondissement

Publié dans 14-18, ChallengeAZ, Généalogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article