Léon Groulez, mort pour la France en 1871

Publié le par Paddygenéalo

C'est parce que Geneanet me l'indique que j'ai pensé aujourd'hui, 30 janvier à Léon Groulez, décédé il y 149 ans, le 30 janvier 1871 à Gramat, dans le Lot. Le hasard fait que j'ai un peu connu cette région d'où était originaire la famille d'un de mes amis. Je ne sais pas si Léon a eu mle temps de connaître le coin, probablement pas d'ailleurs, mais cela devait bien le changer de Marchiennes.

Car, comme tous les Groulez, c'est bien de cette petite ville, alors chef-lieu de Canton, qu'il était originaire: il y est né le 25 février 1851. Son frère, Achille est mon trisaïeul. On peut donc dire que Léon est un parent assez proche.

Longtemps, je n'ai pas su comment son nom était arrivé sur le monument aux morts de Marchiennes, celui de la guerre de 70.

Monument aux mort (source base de Lille 3)

Monument aux mort (source base de Lille 3)

Grâce au relevé figurant sur le site de la base des monuments aux morts de l'université Lille-3, je savais depuis longtemps que cet "oncle" du XIXè siècle était mort à l'occasion de la guerre de 70. Or si j'avais bien trouvé quelques témoignages à propos d'autres soldats de Marchiennes, impossible d'en savoir plus sur Léon : son décès n'a pas été transcrit à Marchiennes. Il faut dire qu'à cette époque, ce n'était pas encore l'usage. Je ne savais donc pas où il était mort, ni d'ailleurs quand.

Et puis, il y a quelques mois, je me suis mis à parcourir les tables de successions que les Archives départementales du Nord ont mis en ligne, du moins pour certains lieux, dont justement Marchiennes.

C'est donc sans le chercher précisément, et pour tout dire en l'ayant un peu oublié, que je suis retombé sur Léon.

Léon Groulez, mort pour la France en 1871

La dite table indique que son héritier est Achille, son frère et mon trisaïeul donc. J'imagine que c'est assez formel car il ne devait pas avoir grand chose à transmettre, et je me demande ce que sont ces 102 francs de revenus des immeubles. Mais la table donne une autre information, qui m'a cette fois permis de le localiser: il est décédé à Gramat, à l'ambulance, et était soldat au 2è régiment de zouaves. Je n'ai malheuresement pas trouvé de fiche matricule. Mais il aurait appartenu à la classe 1871, on n'a probablement pas pris la peine d'en constituer une a posteriori.

Mais au moins, il est maintenant un peu plus présent sur mon arbre en ligne. Et, j'ai failli oublier de le mentionner, les informations sont aussi sur l'autre arbre en ligne sur Geneanet qui comporte beaucoup, énormément même, de Groulez (plus que le mien qui en a déjà pas mal... ). Il s'agit de " L'Arbre des Gourlay Legesne ". Parce que partager, en généalogie comme dans d'autres domaines, est essentiel.

Léon Groulez, mort pour la France en 1871

PS: je n'avais jamais remarqué qu'il y a une boulangerie derrière le monument. Mon ancêtre Achille Groulez, frère de Léon, était boulanger!

Publié dans Généalogie, 1J1Ancetre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article