Visite place Pinel

Publié le par Paddygenéalo

J'ai parlé ici de la place Pinel lors de ma série consacrée aux enfants d'Achille Groulez et Philomène Lesoin. Je n'avais jamais pris la peine d'y aller, même si, comme beaucoup de monde, je suis passé devant bien souvent. En effet, la place Pinel est visible depuis le métro ligne 6 à la station Nationale.

Les images de Google Maps ne me laissaient guère d'espoir de retrouver les lieux où sont passés les frères et soeurs Groulez, ceux de mon arrière grand père, qui lui-même est passé par là.

En effet, la partie de la place où se trouvait le numéro 10, adresse de Louis Berthier, époux de Marthe Groulez, sur des actes consultés (dont le mariage tardif de mon arrière grand tante Elise Groulez avec Félix Beaumont en 1926) a disparu, laissant la place à des barres d'immeubles, qui remplacent aussi le 100 rue Jeanne d'Arc où Marthe est décédée en 1940.

L'emplacement du 10 place Pinel

L'emplacement du 10 place Pinel

Il s'avère que c'était sans doute une boucherie chevaline, ce qui colle avec le métier déclaré par Louis Berthier lors du mariage de 1926 cité plus haut. Et il y avait bien une boucherie chevaline place Pinel comme en atteste un article nostalgique trouvé sur le net.

Quoi qu'il en soit la place Pinel ne ressemble plus beaucoup à ce qu'elle était au début du XXè siècle.

Place Pinel (côté opposé au n°10) au début du XXè siècle

Place Pinel (côté opposé au n°10) au début du XXè siècle

Le même endroit un gros siècle plus tard

Le même endroit un gros siècle plus tard

Quant au 9 rue Pinel, qui fut une adresse où presque tous les membres de la fratrie Groulez passèrent, on y trouve un immeuble relativement récent qu'il n'ont donc évidemment pas pu connaître.

9 rue Pinel de nos jours

9 rue Pinel de nos jours

Du quartier tel qu'il était à l'époque, il ne reste pas grand chose, peut-être cette petite voie qui donne dans la rue Pinel, où les pavés, au moins, me semblent d'époque.

Passage Vallet, août 2017, sans doute beaucoup plus calme qu'un siècle plus tôt

Passage Vallet, août 2017, sans doute beaucoup plus calme qu'un siècle plus tôt

Après avoir plutôt fait chou blanc dans le 13è, il me reste le 19è, mais c'est une autre histoire, et aussi une autre branche de mon arbre.

Publié dans Généalogie

Commenter cet article