Quand les poilus inconnus se révèlent être des cousins

Publié le par Paddygenéalo

Je savais bien qu’en m’attaquant aux noms du livre d’or de Marchiennes, j’allais trouver quelques noms connus et des personnes qui m’étaient, plutôt de loin, apparentées. En effet, comme tout le monde le sait là-bas : « à Marchiennes, on est tous cousins ». Je ne suis pas sûr que ce soit toujours très vrai aujourd’hui, les vieilles familles s’étant éparpillées aux quatre coins de la France et d’ailleurs depuis bien longtemps. Je n’ai toujours pas retrouvé le fameux « oncle d’Amérique », qui n’est a priori pas Nicolas Groulez du régiment de Metz qui combattit avec Rochambeau, mais en revanche pas mal de descendants de mes propres ancêtres ont vécu, et vivent (moi compris), assez loin du nid. Et de toute manière, la liste des enfants de Marchiennes tombés durant la guerre 14 ne comprend qu’un seul Groulez, Alphonse César, qui est effectivement un « cousin ».

La liste comprend quelques autres noms typiques de Marchiennes : des Halluin (3), des Lesoin (4) ou encore des Boez (3) notamment. Pourtant, le premier cousin trouvé, la faute à l’ordre alphabétique, fut un Blervaque, lequel fut l’objet d’une note de ce blog. A vrai dire, c’était plutôt à Flines-lez-Râches que je m’attendais à trouver des Blervaque sur le monument aux morts mais j’avais croisé dans mes recherches généalogiques quelques Blervaque émigrés de Flines à Marchiennes via Bouvignies, dont un Louis-Joseph mon quadrisaïeul et son frère, un certain Pierre Joseph Blervacq, ancien de la Grande Armée « rentier et membre de la Légion d’Honneur » (bien qu’absent de la base Leonore), témoin au décès de leur mère Ernestine Delestrez. Finalement, Hippolyte Blervaque, tombé à Bouillancourt dans la Somme le 18 octobre 1918, est bien un cousin mais pas d’une branche fixée à Marchiennes : il descend bien de Louis-Joseph, son arrière-grand-père et aussi celui mon arrière-grand-mère, mais entre temps, ces Blervaque étaient revenus à Bouvignies, ce qui n’est tout de même pas si loin.

Après avoir trouvé ce premier, et inattendu, cousin, je pensais bien en trouver d’autres. Il y a un seul Groulez sur la liste: Alphonse César cité plus haut. Ce « César » m’indiquait une probable parenté car je connaissais un César, frère de François Joseph, lui-même grand-père d’Achille, mon arrière-grand-père… Effectivement, cet Alphonse César, tombé à St-Hilaire-le-Grand dans la Marne, était le petit-fils de ce César, et donc un cousin issu de germain de ma grand-mère. Je connais bien un autre Groulez « mort pour la France », Georges Désiré, mon arrière-grand-oncle cette fois, mais il ne figure pas sur le monument de Marchiennes, où il est né, ni d’ailleurs sur celui de Montreuil-Belfroy, Maine-Et-Loire, où son décès a été retranscrit. Il faut dire que l’arrivée des Groulez dans le Maine-Et-Loire était récente, et liée à la présence, comme à Marchiennes, d’une tréfilerie (où sans doute mon arrière-grand-père Achille est passé, ainsi qu’en atteste sa fiche matricule).

Deux cousins, et déjà deux branches puisque les Blervaque sont apparentés à ma grand-mère paternelle et les Groulez à ma grand-mère maternelle. C’est par elle, ou plutôt par sa grand-mère Philomène Lesoin, que je devais compléter ma liste de « cousins » cités sur le monument aux mort. A vrai dire, il n’est pas impossible, mais je n’ai pu l’établir (pour l’instant ?) qu’il existe une parenté entre Hippolyte Blervaque et mes deux grand-mère puisque sa mère était une Lesoin… Mais le nom est assez courant à Marchiennes pour qu’il faille remonter de nombreuses générations avant d’établir ce lien.

Il y a donc quatre Lesoin sur la liste. Deux d’entre eux, Fernand Louis, tombé dès août 14, et Gaston-Louis, mort des suites de sa captivité en 1919 sont à coup sûr des parents, cousins issus de germains de ma grand-mère maternelle. Quant aux deux derniers, François Alexandre (mort en captivité) et Victor (tombé à Douaumont) , je n’ai pas pu établir la parenté, mais cela ne prouve pas qu’elle n’existe pas…

Y a-t-il d’autres « cousins » dans la liste des morts de 14-18 de Marchiennes ? Probablement puisque chacun sait qu’à Marchiennes, on est tous cousins

Cartulaire marchiennes 02.JPG
« Cartulaire marchiennes 02 » par Ottaviani — Travail personnel. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

Publié dans Généalogie, 14-18

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Groulez 30/04/2016 21:45

Bonjour je suis Marc GROULEZ Né le 26 06 1957 fils d'alphonse GROULEZ ( le prénom est en souvenir de celui tué en 1915 ) mon grand père avait comme prenom Robert fils d' Alexendre lui même fils de de Cesar

Paddygenéalo 02/05/2016 13:32

Ah ben je me suis planté dans l'adresse... Trop habitué au .com pour penser que c'est en .fr

Paddygenéalo 30/04/2016 22:30

Bonjour cousin! A l'échelle généalogique nous sommes des cousins assez proches! Voyez donc ici http://gw.geneanet.org/paddy92500_w?lang=fr&m=S&n=groulez&p=
Nos premiers ancêtres communs sont Alexandre Groulez et Pacifique Casselle (pour l'anecdote vous avez 1 an et 2 jours de plus que moi, mon bon cousin).
N'hésitez pas à me contacter via paddygenealo@yahoo.com